Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

 

Résumé de notre porte à porte Préville-en-bas le 6 juin 2021

Dernière mise à jour : 6 août 2021


Les Lambertois de ce secteur nous ont parlé des enjeux suivants.


1) Risques du carrefour giratoire / rond-point Simard

Les citoyens habitant Place Le Marronnier nous ont rapportés (Claude et moi) avoir été témoins de plusieurs accidents où des cyclistes ont été frappés par des voitures circulant trop rapidement dans le carrefour giratoire.


Les causes de ces accidents sont multiples. Premièrement, la configuration du carrefour giratoire n'est pas sécuritaire car la ville a planté des graminées ainsi que des buissons (soulignement jaune) qui camouflent les passages pour les piétons et les cyclistes de la vue des automobilistes alors qu'au contraire tout devrait être dégagé pour faciliter le repérage de ceux-ci par les automobilistes qui négocient le rond-point. On voit ci-bas, les graminées et les conifères cachant complètement le passage à piéton indiqué par la flèche orange. Ces obstacles visuels doivent être retirés pour une plus grande sécurité.

Les citoyens ont aussi suggérés d'installer des dos d'âne (barres mauves) en entrant et en sortant du carrefour giratoire pour forcer les automobilistes à ralentir. Cette suggestion est logique et permettra de réduire les risques. Les automobilistes entrent trop rapidement dans le rond-point et en sortent à toute vitesse. Surtout pour ceux qui empruntent la rue Riverside vers Brossard car c'est une longue ligne droite.


Finalement, les citoyens à proximité du carrefour giratoire ont déplorés l'utilisation extrêmement fréquente des klaxons faîtes par les automobilistes. Cela s'explique aussi vraisemblablement par la difficulté de négocier le rond point par certains et les risques associés aux présences de piétons et de cyclistes. Le nombre d'usagers de la piste cyclable a augmenté depuis la pandémie et continuera d'augmenter avec la piste cyclable Riverside et le lien vers le nouveau Pont Champlain.


2) Entretien paysager fait dans les plus petits parcs ou espaces verts


Un peu comme lors de notre porte à porte Kerr / Filion les citoyens déplorent que certains plus petits endroits ne soient pas entretenus de façon régulière. Par exemple, le gazon est souvent négligé et pas coupé coin Place du Marronnier et Riverside. C'est aussi un défi pour les résidents de communiquer avec la ville de Brossard pour l'entretien des arbres du boisé du Marronnier qui sont parfois dangereux pour leurs maisons.


3) Avenue de la Moselle


Les résidents de l'Avenue de la Moselle avait reçu l'information que leur Avenue serait rénovée en 2017. Ils attendent toujours 4 ans plus tard et ne savent pas quand cela sera fait. Comme il n'existe pas d'égout pluvial, plusieurs ont été victimes de refoulements d'égouts et ont du s'équiper à grand frais pour se protéger des refoulements.

155 vues0 commentaire