Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

 

Une piscine c'est un luxe pour les Lambertois. On ne profite pas des subventions pour les arbres.

Dernière mise à jour : 7 avr.

J'ai posé des questions lors de la séance du conseil du 13 décembre dernier. En voici une:


Quel est le lien entre posséder une piscine et être les seuls citoyens à contribuer au nouveau budget de $100,000 pour planter des arbres à Saint-Lambert?


Voici la réponse de la mairesse Mongrain. Pour elle, c'est un luxe d'avoir une piscine à Saint-Lambert alors que les propriétaires de piscine paient!

C'est assez incongru, injustifiable et discriminatoire de charger uniquement aux propriétaires de piscine ce montant supplémentaire pour planter des arbres alors que les arbres bénéficient à tout et toutes les Lambertois.e.s.

La mairesse dit qu'elle et le conseil avait seulement jusqu'au 6 décembre pour finaliser le budget. Il est surprenant que la mairesse n'ait pas profité du fait que la Loi sur les cités et villes permet aux municipalités de reporter jusqu'au 31 janvier l'adoption du budget de l'année suivant celle d'une élection municipale générale.


C'est avantageux de faire cela car les élu.e.s ont aussi également l'occasion de suivre une formation sur les finances municipales.


Le conseil de ville ne doit pas tomber dans la facilité et uniquement imposer le contribuable Lambertois propriétaire d'une piscine sans rapport avec la foresterie ou la canopée.


Une meilleure solution aurait été de créer ou de travailler avec un organisme à but non lucratif agissant pour Saint-Lambert (une municipalité de la CMM) et aller chercher les subventions et ainsi créer une vrai stratégie qui s'inscrirait dans la logique d'augmenter l'indice de canopée de Saint-Lambert.


Ainsi chaque citoyen pourrait contribuer à cet organisme et non uniquement les propriétaires de piscines.


Diffusion de l’indice canopée métropolitain 2019 (cmm.qc.ca)


Les municipalités de la CMM ont dès maintenant accès au programme d’aide financière de la Trame verte et bleue du Grand Montréal pour des projets de reboisement ou de protection des bois et des corridors forestiers métropolitains.


Pour être admissible au présent programme, un projet de la phase II doit s’intégrer dans au moins un des volets suivants :

  • le développement de parcs métropolitains, y compris de parcs agricoles;

  • l’acquisition de milieux naturels à des fins de conservation;

  • la mise en valeur permettant l’accessibilité aux milieux naturels, la récréation extensive, la restauration ou la connectivité naturelle;

  • les activités de reboisement visant l’augmentation de la superficie du couvert forestier;

Cependant pour faire cela il faut créer un organisme admissible au programme d’aide financière :

  • un organisme municipal de la CMM;

  • une société paramunicipale ou intermunicipale relevant de municipalités de la CMM;

  • un organisme à but non lucratif agissant pour une municipalité de la CMM.

En plus, la ville n'a pas réfléchi à utiliser les programmes offerts tel que:

FONDS DES MUNICIPALITÉS POUR LA BIODIVERSITÉ

Utiliser un fond de la sorte créée un effet multiplicateur.


Donc, la ville doit retravailler sa stratégie et ne pas uniquement pénaliser les propriétaires de piscine.


Merci de signer la pétition pour signifier votre désaccord avec cette surprime à votre piscine.


https://chng.it/K8k6wg65hf


Je vais la présenter au prochain conseil de ville.


Vision Saint-Lambert propose des solutions


Notre programme électoral explique comment VSL créerait de la richesse à long terme avec la création des pôles économiques, avec une administration plus dynamique et une plus grande contribution financière des promoteurs immobiliers pour les futurs projets.









316 vues0 commentaire