Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

 

Un mouvement citoyen veut régler le «déséquilibre fiscal» de l’Agglomération de Longueuil

Un mouvement citoyen prend forme afin de s’attaquer à l’enjeu fiscal de l’Agglomération de Longueuil. La plateforme ÉquiAgglo, qui se présente comme «la voix supramunicipale nécessaire aux citoyens», sera lancée ce vendredi 7 mai, six mois avant le prochain scrutin municipal.


Les conseillers municipaux Michel Gervais à Brossard, Loïc Blanquaert à Saint-Lambert et Ludovic Grisé Faran à Saint-Bruno-de-Montarville sont impliqués dans cette initiative, avec deux actuaires experts en modèles de tarification, Louis Mercier et Claude Ferguson.


ÉquiAgglo croit ainsi qu’une réforme de la formule actuelle du calcul des quotes-parts est nécessaire. Selon leurs estimations, les quatre villes reconstituées paient 50 M$ de trop en taxes municipales, Boucherville étant la plus grande perdante.


«Pourtant, les informations permettant d’équilibrer la charge financière demandée à ces villes par rapport au service rendu sont disponibles, avancent MM. Mercier et Ferguson. C’est juste que Longueuil n’a pas intérêt à les rendre publiques quand ils peuvent piger aussi facilement dans le plat de bonbons, sans réelle imputabilité et reddition de comptes.


Un mouvement citoyen veut régler le «déséquilibre fiscal» de l’Agglomération de Longueuil - Le Courrier du Sud


equiAgglo-Communiqué-de-presse-210503
.pd
Download PD • 130KB

237 vues0 commentaire