Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

top of page

REM, Saint-Lambert et le rôle du conseiller Le Chatelier pour représenter les Lambertois.e.s au RTL

Dernière mise à jour : 7 avr. 2022


Rapport des représentants de la Ville aux commissions et organismes de

l'agglomération. Les représentants de la Ville font rapport au conseil sur les sujets traités aux commissions et organismes de l'agglomération.



Un point en particulier a retenu notre attention.


Le conseiller Francis Le Chatelier a assisté à une rencontre du Réseau de

Transport de Longueuil. Il mentionne une augmentation budgétaire de 203 millions

(REM). Il souhaite que les citoyens de Saint-Lambert recommencent à utiliser les

transports en commun. Il parle du Midibus, un service gratuit d'autobus qui se rend

jusqu'à l'Hôpital Charles-Lemoyne



Les nouvelles responsabilités de gestion confiées au Réseau de transport de Longueuil (RTL) avec l’arrivée du Réseau express métropolitain (REM), ainsi que la mise en place de mesures d’atténuation des travaux au pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine expliquent 60% de la hausse du budget 2022 du RTL, qui s’élève à 203,1 M$.


Les villes de la grande région de Montréal sont inquiètes de la pression que pourrait exercer le Réseau express métropolitain (REM) sur leurs finances. L’entente entourant le financement du REM prévoit une contribution financière de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) au promoteur CDPQ Infra qui sera calculée en fonction d’un tarif de 0,72 $ par passager-kilomètre. Les municipalités de la région de Montréal devraient pour leur part contribuer à hauteur de 30 millions de dollars par année en plus d’absorber 15 % « du coût additionnel » de l’exploitation du train léger. Québec assumera le reste de cette facture.


Voici un extrait du sondage ''Impacts du Réseau Express Métropolitain sur les résidents de Longueuil'' réalisé en juillet 2021 par l'université McGill.


''Les répondants qui ont déclaré qu'ils ne prévoient pas utiliser le REM car : « les gens

comme moi n'utilisent pas le transport en commun » sont légèrement plus concentrés dans la zone de Saint-Lambert. Étant donné que la station de métro Longueuil ne se trouve pas à

proximité de leur domicile, il est possible que les résidents de Saint-Lambert soient exposés

moins fréquemment aux options de transport en commun et qu'elles ne veuillent pas parcourir de grandes distances pour utiliser les transports publics ou qu'elles ne soient pas habituées à les utiliser. Une promotion soutenue du REM et des transport publics en général dans la région de Saint-Lambert pourrait encourager ces personnes à envisager les options de transport en commun à l'avenir.''


Question 1) Croyez-vous que Saint-Lambert va obtenir sa part du gâteau avec le projet du REM et avoir un accès acceptable à une station REM située entre PANAMA et le METRO LONGUEUIL ?


Question 2) Croyez-vous que le conseiller Le Chatelier devrait lutter pour qu'une station REM soit située par exemple au coin de la 116 et TASCHEREAU pour que Saint-Lambert bénéficie finalement d'une infrastructure régionale ?


ex:

Vision Saint-Lambert propose plusieurs solutions, en voici quelques-unes.


Notre programme électoral explique comment VSL créerait de la richesse à long terme avec la création des pôles économiques, avec une administration plus dynamique et une plus grande contribution financière des promoteurs immobiliers pour les futurs projets.


Nous croyons que la priorité est débloquer le secteur Saint-Charles et cela devrait être considéré dans le futur projet du REM. Le conseiller Le Chatelier devrait saisir cette opportunité.






Sources:








288 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 comentarios


Les deux questions sont pertinentes, et devraient inciter La Chatelier a une prudence élémentaire avec les argents des citoyens tant et aussi longtemps que le position des entrées du TOD le long de Taschereau ne seront pas définies. Ceci implique une arrêt total du projet PUR sur ST Charles, car la densité permise dépend de la distance entre les bâtiments et le point d'entrée TOD. En ce moment, comme la distance excède 500 mètres, il est recommandé de maintenir une densité de 240 unités de logements a l'hectare. PUR veut imposer une densité cinq fois plus grande. Autrement dit, permettre a PUR de réaliser ses profits mettrait notre ville dans une situation cauchemardesque du point de vue du transport des…

Me gusta
Karl Villeneuve
Karl Villeneuve
22 mar 2022
Contestando a

Excellent point. Merci Serge.

Me gusta
bottom of page