Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

 

Résumé de ma visite au Parc du Havre le 13 juin 2021 (English follows)

Dernière mise à jour : 22 juin 2021

Saint-Lambert était autrefois appelée la ''Perle du Saint-Laurent''. ''Il fut un temps où les rives du Saint-Laurent étaient accessibles à tous les amateurs de sports nautiques. Les plaisirs de l'eau font partie de la vie estivale des Lambertois depuis bien des générations.'' - Société d'histoire du Mouillepied, Cahier no 5 - Janvier 1987, p.2


L'été ''52'' fut le dernier où l'on se baigna dans le fleuve. Est-ce permis d'y rêver encore et de redonner l'accès à l'eau aux Lambertois?

J'ai visité le Parc du Havre le 13 juin 2021. J'ai rencontré les gens présents. Sur les 20 personnes à qui j'ai parlé. 3 étaient de Saint-Lambert.


Il y avait deux ainées Lambertoises, une qui habite le Sans-Souci sur Riverside, l'autre qui habite le Rive-Droite. Les deux adorent venir au parc avec leur chaise pour se détendre en lisant calmement. L'autre était un jeune Lambertois avec sa petite fille venu faire un pique-nique.


Les autres visiteurs provenaient de Longueuil, Brossard, Greenfield Park, St-Hubert, Lachine et Montréal. Nous sommes heureux que les citoyens des autres villes profitent des installations de Saint-Lambert mais il faut aussi des ententes de réciprocité dans notre agglomération et ailleurs pour que Lambertois(e)s puissent aussi profiter de leurs installations.


On peut se demander pourquoi si peu de Lambertois(e)s étaient présents? Voyons mes hypothèses plus bas. Mais avant quelques photos.


Comme vous voyez, il y avait des autos partout et c'est difficile de s'y stationner.

Les tables à pique-nique étaient occupées et le parc était propre. Les poubelles sont disponibles et les gens sont respectueux.

La vue sur le nouveau Pont Champlain est magnifique.

En arrivant au bout du parc, on tombe sur cette clôture et l'inscription ''Club Privé''. C'est la marina de Saint-Lambert. Je me suis posé plusieurs questions à ce sujet? Qui sont les membres de ce Club Privé? Quelle est l'entente de la Ville de Saint-Lambert avec la Marina? Comment se fait-il que les Lambertois(e)s n'est pas un certain accès à cet endroit?

Hypothèses expliquant peut-être la faible fréquentation du Parc du Havre par les Lambertois(e)s le 13 juin 2021?


Méconnaissance du parc: La ville de Saint-Lambert ne fait pas assez la promotion de ce parc dans ses communications. Les Lambertois(e)s ont été coupés du fleuve en 1952 et ce lien qui était parti intégrante de leur vie a disparu.


Installations du parc: La piste cyclable s'y rend mais on ne trouve pas de supports à vélo. Deux toilettes chimiques sont disponibles au fond du parc.


Aménagement du parc: Le stationnement, les installations, l'accès à l'eau ne répondent pas aux critères et besoins des Lambertois(e)s. Une mise à niveau est nécessaire pour augmenter son achalandage.


Voici la marina de Boucherville. Le type d'aménagement qui plairait davantage aux Lambertois(e)s.

La possibilité d'avoir des quais rendrait plus facile l'accès à l'eau et la location de planche à pagaie par exemple.

Photo gracieuseté Sup Saint-Lambert Beach

Photo gracieuseté Sup Saint-Lambert Beach


Les clubs de natation comme le Blue Machine et le club de Triathlon de Saint-Lambert pourrait aussi avoir des corridors pour nager en eau libre.

Cela fait partie de notre Vision pour Saint-Lambert.

Finalement, voici un peu d'histoire gracieuseté de Société d'histoire Mouillepied...Saint-Lambert jusqu'en 1952....





Hubert Brault raconte la plage de Saint-Lambert et le lien historique avec le fleuve Saint-Laurent


Extraits d’un entretien, 6 décembre 2016


Le texte suivant est constitué d’extraits retranscrits suite à une entrevue avec Hubert Brault, un citoyen de longue date né à Saint-Lambert dans les années 30. La syntaxe et la structure de certaines phrases ont été modifiées pour simplifier la lecture. Lisez et imaginez le Saint-Lambert de l’époque, c’est comme si vous y étiez!


« L’été, l’accès au fleuve était plus facile à deux endroits. Au Boating Club, en face de la rue du Fort, il y avait une descente avec des escaliers qui nous permettait de nous rendre jusqu’au fleuve, on allait voir les courses de canots qui avaient lieu à cet endroit. Un peu plus vers l’est, juste avant l’édifice des Chevaliers de Colomb, une descente permettait aussi de se rendre au fleuve. Il faut savoir qu’il y avait un gros rempart en ciment à partir du pont Victoria jusqu’à la rue Argyle, pour empêcher que les glaces n’envahissent la rue du bord de l’eau durant les crues printanières.


La pêche sur le fleuve était une activité prisée aussi. De la rue Argyle à la rue Lorne, le bord de l’eau était bétonné aussi, c’était une plage de ciment. Au bout de cette plateforme-là, l’été, les gardiens de plage faisaient des trottoirs en bois. C’était un peu comme un double H, ça faisait deux carrés, un pour les filles et un pour les garçons.


Plus loin il y avait plus de courant. Pour pouvoir organiser des courses de natation, les lifeguards mettaient un rempart en bois entre les deux trottoirs, ça empêchait le courant de passer. Plus à l’est encore, il y avait le tremplin où on pouvait aller plonger. Là le courant était plus fort, si on n’était pas prudent on pouvait passer sous le tremplin. »


Source: Fleuve Saint-Laurent | 100 % culture Saint-Lambert (fr) (saint-lambert.ca)


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Saint-Lambert was once called the 'Pearl of the Saint-Laurent'. There was a time when the shores of the St. Lawrence were accessible to all water sports enthusiasts. The pleasures of water have been part of summer life for Lambertians for many generations. '' - Société d'histoire du Mouillepied, Cahier no 5 - Janvier 1987, p.2


The summer '' 52 '' was the last where we bathed in the river. Is it permissible to dream about it again and restore access to water to Lambertois?


I visited the Parc du Havre on June 13, 2021. I met the people present. Out of the 20 people I spoke to. 3 were from Saint-Lambert.


There were two Lambertoises elders, one who lives in Sans-Souci on Riverside, the other who lives in Rive-Droite. Both love to come to the park with their chairs to relax while reading calmly. The other was a young Lambertois with his little daughter who had come for a picnic.


The other visitors came from Longueuil, Brossard, Greenfield Park, St-Hubert, Lachine and Montreal. We are happy that citizens of other cities are taking advantage of Saint-Lambert's facilities, but we also need reciprocity agreements in our agglomeration and elsewhere so that Lambertois can also enjoy their facilities.


One can wonder why so few Lambertois (s) were present? Let's see my assumptions below. But before a few photos.


As you can see, there were cars everywhere and it is difficult to park there.


The picnic tables were occupied and the grounds were clean. Garbage cans are available and people are respectful.


The view of the new Champlain Bridge is magnificent.


When you reach the end of the park, you come across this fence and the inscription '' Club Privé ''. It is the Saint-Lambert marina. I asked myself several questions about this? Who are the members of this Private Club? What is the agreement between the City of Saint-Lambert and the Marina? How is it that the Lambertois (e) s does not have some access to this place?

Hypotheses perhaps explaining the low attendance of Parc du Havre by Lambertois on June 13, 2021?


Lack of awareness of the park: The city of Saint-Lambert does not promote this park enough in its communications. The Lambertois were cut off from the river in 1952 and this bond which was an integral part of their life has disappeared.


Park facilities: The cycle path goes there but there are no bike racks. Two chemical toilets are available at the end of the park.


Development of the park: Parking, facilities, access to water do not meet the criteria and needs of Lambertois. An upgrade is necessary to increase its traffic.


Here is the Boucherville marina. The type of development that would appeal to Lambertois more.


Hubert Brault tells the story of Saint-Lambert beach and the historical link with the Saint-Laurent river


Excerpts from an interview, December 6, 2016


The following text consists of excerpts transcribed following an interview with Hubert Brault, a long-time citizen born in Saint-Lambert in the 1930s. The syntax and structure of certain sentences have been modified to simplify reading. Read and imagine the Saint-Lambert of the time, it's as if you were there!


“In the summer, access to the river was easier in two places. At the Boating Club, across from rue du Fort, there was a descent with stairs that took us to the river, we went to see the canoe races that took place there. A little further east, just before the Knights of Columbus building, there was also a descent to get to the river. Note that there was a large cement rampart from Victoria Bridge to Argyle Street, to keep ice from invading the waterfront street during spring flooding.


Fishing on the river was a popular activity as well. From Argyle Street to Lorne Street, the water's edge was concrete too, it was a cement beach. At the end of this platform, in the summer, the beach wardens made wooden sidewalks. It was like a double H, it made two squares, one for the girls and one for the boys.


Further there was more current. To be able to organize swimming races, the lifeguards put a wooden rampart between the two sidewalks, which prevented the current from passing. Further east, there was the springboard where we could go diving. There the current was stronger, if you weren't careful you could go under the springboard. "


Source: St. Lawrence River | 100% Saint-Lambert culture (fr) (saint-lambert.ca)


504 vues0 commentaire