Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

 

Résumé de la séance du conseil de ville du 23 août 2021

Hier soir avait lieu en présentiel la séance du conseil de ville de Saint-Lambert au 81, Hooper. Environ 13 citoyens Lambertois y étaient présents. Il faudrait que les Lambertois intéressés par les affaires de leur ville se déplacent en plus grand nombre pour assister aux séances du conseil maintenant que c'est en présentiel. La démocratie municipale est bien servie quand la population s'implique.


Voici l'ordre du jour et les documents présentés.


J'ai pris quelques notes pendant la séance. Les voici.

1.5. Mot du maire

M.Brodeur a mentionné les points suivants. Le passeport vaccinal et les impacts potentiels pour la ville et les services offerts. Sa présence au 90e anniversaire du Club de Golf de Saint-Lambert ainsi que la journée citoyen pour permettre aux citoyens d'y jouer. Il a remercié les organisateurs des Fêtes de Saint-Lambert. Il a parlé de la fermeture des piscines. Il a parlé des camps de jours - 225 campeurs par semaine. 2 bornes de recharges d'Hydro-Québec ont été ajoutées au parc de la voie maritime et seront fonctionnelles cette semaine. 2 autres bornes seront peut-être ajoutées? Il a parlé de la gouvernance de l'agglomération et d'une rencontre avec la ministre Andrée Laforest accompagnée de la mairesse de Longueuil et du maire de Saint-Bruno. Finalement, il est revenu sur le dossier de l'église anglicane et le plan de développement durable 2021-2030.


2.3. Rapport des représentants de la Ville aux commissions et organismes de l'agglomération. Conseil d'agglomération | Ville de Longueuil


J'ai été surpris qu'ils n'y aient aucun rapport déposés par les conseillers responsables de nous représenter dans ces commissions?


Commission de l'environnement et de l'aménagement

Représentant Saint-Lambert est Loïc Blancquaert, conseiller de la Ville de Saint-Lambert

Cette commission a pour fonction d'étudier toute question en matière d'aménagement et d'urbanisme, de planification, des grandes infrastructures, d'environnement et de transport collectif des personnes, dans des compétences d'agglomération.


Commission de l'habitation et du logement social

Représentant Saint-Lambert est Philippe Glorieux, conseiller de la Ville de Saint-Lambert, vice-président

Cette commission étudie les questions relatives à l'habitation en général et aux logements sociaux liées à une compétence d'agglomération, incluant la gestion de l'Office municipal d'habitation et des ententes avec la Société d'habitation du Québec.


Commission de la sécurité publique

Représentant Saint-Lambert est Francis Le Chatelier, conseiller de la Ville de Saint-Lambert

Cette commission a pour fonction d'étudier toute question concernant la sécurité publique, la sécurité civile et la sécurité incendie liée à une compétences d'agglomération.


Commission du budget, des finances et de l'administration

Représentant Saint-Lambert est Philippe Glorieux, conseiller de la Ville de Saint-Lambert

Cette commission étudie toute question concernant les finances, reliée à une compétence d'agglomération, dont la préparation du budget, du programme triennal d'immobilisations et la gestion budgétaire.


Comité consultatif agricole

Aucun représentant nommé pour Saint-Lambert

Ce comité étudie toute question relative à l'aménagement du territoire agricole, dans ses compétences d'agglomération.


3.1. Avis de motion - Abrogation du règlement 2325, citation de l'église anglicane

Une demande est faîte pour faire retirer la citation de l'église anglicane.


4.4. Dépôt des orientations du conseil - Budget 2022


BUDGET 2022 - ORIENTATIONS DU COMITÉ RH-FINANCES ET DU CONSEIL MUNICIPAL


1. Investir dans nos infrastructures à la hauteur de notre capacité financière limitée,

soit près de 10M$ brut

 Maintenir et respecter les orientations du programme de Paiement Comptant Progressif

(PCP) et envisager de continuer à l’incrémenter;

 Prioriser la réalisation des 4 plans d’intervention des infrastructures (parcs, bâtiments,

réseau routier incluant eau potable et eaux usées et équipements);

 Donner une orientation politique claire pour résoudre le problème de vétusté des

bâtiments;

 Devancer l’adoption du PTI en septembre afin de pouvoir démarrer les projets plus

rapidement;

 Favoriser les conditions techniques résilientes aux changements climatiques dans tout

nouveau projet d’infrastructure.


2. Assurer une saine gestion des deniers publics – Augmentation contrôlée des taxes

municipales

 Identifier les services dans chacune des directions dans le but de chiffrer des économies

potentielles;

 Limiter l’augmentation de la masse salariale à l’inflation;

 Limiter l’augmentation des dépenses à récurrence variable aux augmentations prévues

dans les ententes contractuelles existantes et à l’inflation;

 Réaliser les actions du plan stratégique et choisir les actions à coût nul;

 Assurer la stabilité financière de la ville en maintenant les fonds/réserves suivant la

politique de gestion des surplus;

 Limiter l’augmentation du compte de taxes des citoyens à l’inflation pour les dépenses

locales et le PCP avec ajustement pour la quote-part de l’agglomération sur laquelle nous

n’avons aucun contrôle et qui va augmenter suite au dépôt du nouveau rôle triennal

d’évaluation;

 Identifier de nouvelles sources de revenus autres que la taxe foncière.


3. Revitalisation du centre-ville et autres pôles de développement – Projets structurants

qui amènent des revenus en taxation

 Réévaluer les actifs immobiliers excédentaires et en revaloriser certains afin d’augmenter

le rôle foncier imposable;

 Présenter un plan de match financier pour l’utilisation ou le réaménagement de l’hôtel de

ville;

 Créer et mettre en œuvre un plan d’action concernant les terrains publics ou privés aptes

au redéveloppement à valeur ajoutée.


4. Développement durable – Réduire la consommation d’eau

 Établir un plan d’intervention sur 5 ans pour le déploiement systématique de compteurs

d’eau sur notre territoire;

 Analyser nos réseaux souterrains pour identifier les fuites potentielles;

 Maintenir le plan d’investissement de la foresterie urbaine.

5. Améliorer la politique de déneigement

 Proposer des points d’amélioration concernant le déneigement en s’inspirant des

meilleures pratiques dans le domaine.


6. Mettre en œuvre des projets et des investissements prioritaires en lien avec la

mission de la ville compte tenu de la réalité budgétaire

 Mettre en œuvre le plan d’action du plan stratégique;

 Mettre en œuvre le plan d’action de la politique familiale et des aînés.


7. Améliorer la consultation avec les citoyens et la participation citoyenne

 Analyser les suggestions des citoyens (projets citoyens) et les concrétiser lorsqu’elles

améliorent les services à l’intérieur du cadre budgétaire et selon les 5 critères

(accessibilité, durabilité, gratuité, valeur ajoutée et coûts récurrents);

 Élaborer un plan d’action pour augmenter le nombre d’inscriptions à nos divers outils

technologiques.


Voici notre vision pour les orientations 2022 du conseil.

Plusieurs éléments se recoupent et notre Vision pourra ainsi être bonifiée en conséquence.


7.2. Dépôt du plan directeur des parcs et des espaces verts


Dans l’objectif d’optimiser le développement de son territoire, la ville de Saint-Lambert a adopté, dans le cadre de son Programme triennal d’immobilisation 2020-2021-2022, l’élaboration d’un Plan directeur des parcs et espaces verts. Pour arriver à dresser un portrait fidèle à la réalité quant à la situation actuelle et pour élaborer un plan de travail sur un horizon de dix ans, le conseil municipal a mandaté, par le biais d’un appel

d’offres, les services professionnels de la firme KAP. Voir p.174 à 363.


Voici la liste des parcs de Saint-Lambert.


Le rapport est intéressant car il indique les sports pour lequel l'offre de Saint-Lambert est adéquate en terme de nombre d'installations en vert et les installations en nombre inférieurs à la norme en rouge. Plus loin dans le rapport on liste les déficiences et les choses à corriger.

Par contre, l'évaluation de la firme KAP sont en général un peu trop généreuse selon moi. Le parc Saint-Charles par exemple ne mérite pas des notes de 4 ou 5 et les enjeux de sécurité ne sont pas bien identifiés. D'où l'importance pour la ville de ne pas se fier uniquement à ce rapport et de parler avec les utilisateurs et les organismes.

Je suis aussi abasourdi par l'établissement des priorités et les montants associés!


Je ne sais pas par qui et comment les priorités ont étés établies mais je ne comprends pas comment une butte à glisser et le Skateparc ont réussis à se retrouver en priorité 1 avec un budget de $1M à $1.5M !!!


Les autres priorités doivent être évaluées et repriorisées en discutant avec les citoyens et les organismes.



A ce sujet, je me demande pourquoi il est nécessaire de payer une firme de consultants + de $37,000 pour faire un tel rapport alors que nous avons des fonctionnaires compétents et disponibles pour le faire ?


On doit gérer nos finances de façon plus serrée et faire ce type d'études à l'interne dans le futur.


283 vues0 commentaire