Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

 

MALGRÉ L’OPPOSITION, LA VILLE DE SAINT-LAMBERT PROCÈDE À LA VENTE D’UNE PORTION D’UN PARC


Vision Saint-Lambert appuie le Regroupement citoyen de Saint-Lambert pour la préservation des parc


MALGRÉ L’OPPOSITION DES CITOYENS, LA VILLE DE SAINT-LAMBERT EN DIFFICULTÉ FINANCIÈRE PROCÈDE À LA VENTE D’UNE PORTION D’UN PARC


Saint-Lambert, le 15 juillet 2022 - Le Regroupement citoyen de Saint-Lambert pour la préservation des parcs désapprouve la décision effectuée en catimini de la ville de Saint-Lambert de vendre une portion du parc Préville pour la construction d’un centre de la petite enfance de 80 places.


Le Regroupement est POUR la venue d'une nouvelle installation d'un CPE à Saint-Lambert, mais CONTRE la vente d'une partie d'un parc et la démolition d'une piscine publique pour le localiser. La ville de Saint-Lambert a pris cette décision sans aucune véritable consultation publique, sans présentation des alternatives, sans plan d’aménagement clair, sans cadre financier et sans faire d'appel d'offres.


Ce projet priverait les citoyens d'un quartier entier d'une partie d'un parc et d'une piscine et serait adjacent à une rue étroite à sens unique, où la circulation est déjà problématique depuis des dizaines d'années étant donné la présence d'une école de 525 élèves, dont le débarcadère scolaire est dans un cul-de-sac. À cet effet, le Regroupement invite les citoyens de Saint-Lambert à faire connaître leur opposition au projet lors de la signature du registre pour la demande d'un scrutin référendaire sur le plan d'urbanisme les 22-23-24 août de 9h00 à 19h00 à un endroit qui sera annoncé ultérieurement par la municipalité.


Pour informer le Regroupement de votre intention de signer le registre qui requiert 1 700 signatures afin de bloquer le changement d'usage du parc Préville, vous pouvez le faire sur le site web www.sauvegardepreville.org. Une ville en difficulté financière qui vend ses espaces verts publics Pour justifier sa décision, la mairesse de Saint-Lambert Mme Pascale Mongrain, affirme que la ville de Saint-Lambert est en grande difficulté financière et que l’on ne peut plus se permettre de réparer la piscine Préville.


Sa proposition est de vendre le terrain à la valeur foncière (tel que stipulé par la loi) au montant de $560,000 au CPE Agathe La Girafe. Les dépenses de démolition de la piscine, de décontamination du terrain (présence inquiétante d'un ancien chemin de fer dans le parc), d'analyse des sols et les autres dépenses inconnues (aqueduc, voirie, éclairage, affichage) seraient AUX FRAIS DES CITOYENS. Un projet qui fait courir un risque inutile financièrement et qui pourrait mettre encore plus en péril les liquidités de la ville advenant des probables imprévus.


Une décision effectuée en catimini Lors des récentes étapes de la récente refonte d'urbanisme au printemps 2022, les citoyens ont reçu des documents de plus de 400 pages. Dans cette documentation de la refonte de l'urbanisme, la ville mentionne qu'elle a 3 piscines extérieures et donne une fausse impression aux citoyens attentifs que la piscine Préville serait réparée. L’annonce de la fermeture définitive de la piscine et de la vente du terrain du parc a été faite uniquement sur les médias sociaux et sur le site web de la ville de Saint-Lambert le 16 juin, soit après la période des consultations publiques qui avaient lieu les 7, 14 et 15 juin derniers, n’offrant aucune possibilité pour les citoyens de savoir que la piscine de leur quartier serait fermée définitivement et de faire valoir leur opinion défavorable à la vente d'une partie d'un parc lors des consultations.


Une pétition de plus de 1 000 noms Puisque les citoyens n’ont pas eu le droit de débattre, de poser des questions ou d’exprimer leur désaccord, une pétition (versions électronique et papier) a été déposée au conseil municipal du 4 juillet pour demander l'arrêt des procédures de la vente du terrain du Parc Préville. https://www.petitionenligne.ch/sauvegarde_du_parc_prville_et_dautres_parcs_p ublics_de_saint-lambert?a=221786


Une collecte de fonds Le Regroupement a mandaté la firme d'avocats spécialisé en droit municipal Beauregard pour faire valoir ses droits et évaluer ses alternatives. Une collecte de fonds a été mise sur pied via la plateforme de Vision St-Lambert (offerte gratuitement).


100% des fonds serviront à sauvegarder la piscine et le parc Préville et protéger les citoyens de Saint-Lambert de ce type d'initiative de la ville. Pour faire un don : https://www.visionsl.org/post/sauver-la-piscine-pr%C3%A9ville-fa%C3%AEtesun-don


À la recherche de solutions pour le bénéfice de tous Le Regroupement a tendu la main au conseil municipal le 14 juillet dans un courriel envoyé aux élus en proposant la formation d'un comité citoyen ad-hoc pour trouver des alternatives au site de la piscine Préville afin d'éviter que :


• le CPE perde ses 80 places étant donné le possible référendum sur le plan d'urbanisme qui pourrait causer des délais à la construction du CPE;

• la municipalité subisse un dépassement de coût substantiel au niveau de la démolition de la piscine et la décontamination du site étant donné la présence d'un ancien chemin de fer dans le parc;

• les citoyens de Préville perdent un espace vert et se retrouvent avec une problématique de circulation et de trafic aggravée. Le Regroupement espère que la ville de Saint-Lambert annulera sa décision de démolir la piscine Préville et de vendre le terrain du parc Préville.


Des alternatives d'emplacement existent afin de trouver une solution plus satisfaisante pour un plus grand nombre de citoyens : les familles de Saint-Lambert à la recherche de places en CPE et les résidents du quartier Préville.


-30- Source : Regroupement citoyen de Saint-Lambert pour la préservation des parc

56 vues0 commentaire