Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

 

Le rôle joué par Saint-Lambert pour la création des CPE

Dernière mise à jour : 22 avr. 2021


De : Karl Villeneuve Envoyé : 21 avril 2021 À : elsie.lefebvre@quebecormedia.com <elsie.lefebvre@quebecormedia.com> Objet : Création des CPE et rôle de Saint-Lambert (-;

Bonjour Mme Lefebvre, J'ai lu votre article ''Quand le Québec fait l'envie du Canada'' avec grand intérêt. Je partage votre point de vue sur l'importance des CPE et la grande contribution de ceux-ci à l'économie et au niveau d'activité des femmes. Saviez-vous que c'est à Saint-Lambert en 1986 qu'un groupe de parents de La Soleillerie et sa directrice, Mme Lenoir, ont commencé un travail de longue haleine visant à mettre sur pied le premier Centre de la Petite Enfance au Québec? Le C.P.E. de Saint-Lambert a été un projet pilote présenté au gouvernement et accepté dans sa forme. Ce centre avait pour mandat de regrouper et d'offrir différents services à petite enfance: jardin d'enfants, garderies à temps plein, partiel et irrégulière, garde en milieu familial et service de ludothèque. En 1993, l'ouverture du premier CPE au Québec, sur la rue Cartier à Saint-Lambert, confirme la faisabilité du projet et donne l'élan nécessaire au gouvernement pour l'implantation d'autres centres semblables dès 1997. La force première de La Soleillerie, sa pédagogie par le jeu basé sur les stades de développement intellectuel élaboré par Jean Piaget, a été précurseur dans le domaine et a contribué à influencer le courant pédagogique à l'échelle du Québec. Source: Société d'histoire Mouillepied, Cahier 11-Août 2004, p.16-17 Merci (-;


Karl

230 vues0 commentaire