Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

 

L'église anglicane: l'exemple ce qui aurait pu être et un projet pour le futur.

Dernière mise à jour : 7 avr.

5. (2022-01-23) Église anglicane (extrait du compte-rendu de la séance du conseil de ville du 14 février 2022)


CONSIDÉRANT QUE la compagnie 9279-9618 Québec Inc. est en défaut de produire les plans requis aux fins de l’obtention des permis de démolition et de reconstruction de l'immeuble sis au 263, Elm (Église anglicane). Il est proposé par la conseillère Liette Michaud appuyé par le conseiller Claude Ferguson DE MANDATER le directeur général de la Ville de Saint-Lambert à négocier une entente concernant la remise volontaire de l’immeuble sis au 263, rue Elm et, à défaut d’une telle entente, DE MANDATER Me François Guimont à entreprendre les démarches judiciaires de résolution de la vente de l'immeuble connu comme l'Église Anglicane


Question : Quelle est la date butoir de cette négociation avant de débuter les démarches juridiques ? Quel montant la ville offrira au promoteur pour reprendre l'église anglicane?


En affaires, une solution négociée entre deux parties est toujours plus bénéfique que de faire appel aux avocats pour régler un différend.


Malheureusement, l'administration Mongrain brandit immédiatement une menace légale qui aura pour conséquence d'encore faire payer des frais légaux aux Lambertois.e.s


Admettons que la ville paie et récupère l'église anglicane, le projet approuvé par le conseil précédent ne se réalisera pas, est-ce que la ville de Saint-Lambert pourrait finalement faire preuve de vision et réaliser un projet désiré par la population Lambertoise ?


C'est tellement dommage d'en arriver là, on paie pour les erreurs des conseils précédents qui ont tenter de régler la situation de l'église anglicane en acceptant divers projets ambitieux mais ne passant pas le test de l'acceptabilité sociale ou de la solidité des promoteurs.


Il est évident en rétrospective que la ville aurait dû présenter une demande au Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux?


C'est ce que la ville de Chelsea a réussi!


Le projet La Fab sur Mill, à Chelsea, reçoit 624  762 $ en aide financière du gouvernement du Québec pour transformer l’ancienne église unie de la municipalité, construite en 1875, en un nouveau centre culturel.


L’argent octroyé pour la transformation de la première église anglicane de Chelsea provient d’une enveloppe gouvernementale de plus de 10 millions de dollars, destinée à aider financièrement les projets de transformation et de requalification du patrimoine religieux du Québec.


Le projet La Fab sur Mill à l’intention de transformer, entre autres, les locaux de l’ancienne église unie de Chelsea en studios d'artistes et en lieux d'expositions et de performances, selon le communiqué du ministère. Le projet de rénovation s'échelonnera sur un an.


Sources:

Plus de 600 000 $ pour transformer l’ancienne église unie de Chelsea en centre culturel | Radio-Canada.ca

La Fab: le projet pour transformer l’église Chelsea United en centre artistique reçoit 16 500$ de Québec


Comme nous avons laissé l'église anglicane se détériorer depuis toutes ces années, l'autre option acceptable est maintenant de suivre la recommandation de M.Yves Guillet et de proposer aux Lambertois.e.s une structure de type Préau comme l'a fait la ville de Neuville.


Cet endroit serait un lieu rassembleur pour les Lambertois.e.s de tous âges et permettrait de tenir pleins d'activités à l'abri des intempéries en ne dénaturant pas la volumétrie de notre village.


Un prix pour le préau de Neuville - Courrier de Portneuf


Quel dommage tout de même que notre ville n'est pas réussie à regrouper ses forces pour réussir un projet comme celui de Chelsea. Mais il est maintenant temps de regarder en avant et de proposer un projet rassembleur aux Lambertois.e.s.


Vision Saint-Lambert propose des solutions


Notre programme électoral explique comment VSL créerait de la richesse à long terme avec la création des pôles économiques, avec une administration plus dynamique et une plus grande contribution financière des promoteurs immobiliers pour les futurs projets.

260 vues1 commentaire