Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

 

A Saint-Lambert on ferme les piscines et on installe des jeux d'eau. Est-ce vraiment une bonne idée?

Il y a quelques années il y avait une pataugoire avec une pente douce de style plage au Parc Houde. Comme elle avait besoin de réparations, la ville l'a fermée et remplacée par des jeux d'eau. Pourtant beaucoup de petits Lambertois y avait appris les rudiments de la nage...


''À Québec, il n'est pas question de remplacer les piscines par des jeux d'eau. Les deux types d'installation sont plutôt complémentaires...explique David O'Brien, porte-parole de la Ville de Québec.''


Attention de ne pas remplacer les piscines


''La Société de sauvetage commence à s'inquiéter de l'engouement pour les jeux d'eau. «Que ça permette aux gens de se rafraîchir, c'est parfait. Mais est-ce que ça doit se faire au détriment des pataugeoires et des piscines? Je ne crois pas», commente son directeur général Raynald Hawkins. ''


Source: https://www.lesoleil.com/2016/07/30/la-folie-des-jeux-deau-47f35d87c9a9ca9ccb1307eafe803b31


Le 23 août 2021 le conseil précédent avait déposé le Plan directeur des parcs et espaces verts de Saint-Lambert. Trois conseillers actuels ont approuvés le projet et reçus le plan (Le Chatelier, Blancquaert et Bourgoin). Mais le plan n'a pas été adopté malgré une dépense de $37,000!


Source: PLAN DIRECTEUR DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS ET RÉCRÉATIFS (visionsl.org)


Il y avait de l'espoir car le plan ciblait, entres autres, 10 projets nécessitant une intervention urgente, soit dans un horizon et 1 à 2 ans. Cela se traduisait par des investissements évalués entre 4,55 M$ et 7 M$.


Le plan indiquait les dix projets prioritaires qui impliquant des enjeux de sécurité ou qui avaient des travaux en cours ou déjà planifiés au Plan triennal d’immobilisations de la Ville.


Le projet Parc Préville : réfection de la piscine / pataugeoire et chalet vestiaire était un des 10 projets prioritaire le 23 août 2021!!!


Cela ne fait même pas encore 1 an.


Pourtant...


Lors de la séance du 4 juillet 2022, le conseiller Le Chatelier affirme que : ''Ce rapport là ne vaut rien (le Plan directeur des parcs et espaces verts de Saint-Lambert) car la personne qui l'a rédigé ne prend pas en considération les finances de la ville. Ce rapport là n'a pas d'utilité.''


ÉPREUVE DES FAITS : C'est Faux d'affirmer cela car le rapport chiffre les montants associés aux travaux.



De son côté, la conseillère Bourgoin affirme qu'on ne retrouve pas les priorités dans le plan.


ÉPREUVE DES FAITS: c'est aussi FAUX. Les priorités y sont indiqués très clairement à la page 135 du document.



On peut vraiment se demander si :


1) Ils ont lu le plan ?

2) Nous prennent pour des valises ?

3) Répètent ce que la mairesse leur a dit de dire pour l'aider à arriver à ses objectifs ?



Source:

Plan-directeur-des-parcs-préliminaire-août-2021
.pdf
Download PDF • 50.49MB

Les explications de la mairesse sont aussi pathétiques.


La ville n'a pas d'argent...ça sert à quoi d'adopter un plan? Vous donnez l'illusion que nous allons avoir $100M à investir dans nos parcs. Alors voilà, c'est avec cela qu'on est pris!



ÉPREUVE DES FAITS: Encore une fois, la mairesse déforme la réalité pour arriver à ses fins. Le plan prévoit des investissements urgents entre 4,55 M$ et 7 M$ pas $100M !!!


On voit aussi dans ce tableau l'état des équipements aquatiques. Vous comprenez que si la piscine Préville ferme alors qu'elle a un 4 pour pataugeoire et un 2 pour piscine, alors Alexandra fermera aussi avec un 2 pour pataugeoire et un 2 pour piscine.

Source: Plan-directeur-des-parcs-préliminaire-août-2021.pdf (saint-lambert.ca)


Source: https://www.lecourrierdusud.ca/Parcs-et-espaces-verts-Saint-Lambert-devra-investir-de-facon-urgente-dans-une-dizaine-de-parcs/


Finalement, je vous invite à consulter le Guide pour l’implantation d’aires de jeux d’eau.


Le Guide pour l’implantation d’aires de jeux d’eau vise à informer les gestionnaires et les décideurs sur les avantages et les inconvénients liés spécifiquement à ce type d’installations aquatiques, sur les recommandations en matière d’aménagement, sur les différentes options (systèmes) offertes sur le marché, sur les réglementations en vigueur, sur l’entretien requis, ainsi que sur les recommandations en matière de prévention et de sécurité. Ceci dans le but de faciliter une prise de décision éclairée en fonction des besoins, des réalités et des ressources disponibles dans vos milieux


Source: https://www.csle.qc.ca/wp-content/uploads/2021/02/Guide-dimplantation_Jeux-deau_2018.pdf

Le guide précise les choses suivantes:


Malgré la popularité grandissante des jeux d’eau, plusieurs milieux hésitent encore à se lancer dans cette voie, ce qui est tout à fait légitime.


JEUX D’EAU, PISCINE ET PATAUGEOIRE : DES ÉQUIPEMENTS DIFFÉRENTS POUR DES UTILISATIONS DIFFÉRENTES


D’ailleurs, dans un avis collectif qui nous a été présenté par la Fédération de natation du Québec, Plongeon Québec, la Société de sauvetage, Synchro Québec, Waterpolo Québec et l’Association des responsables aquatiques du Québec (ARAQ), il est souligné que les installations ne peuvent être comparées entre elles puisqu’elles ne remplissent pas les mêmes fonctions, chacune présentant des particularités, des avantages et des limites qui leurs sont propres.


Parmi ceux-ci, nous tenons à mettre en lumière que la piscine, en plus d’offrir un lieu

de pratique sportive destiné aux citoyens de tous les âges, est primordiale et nécessaire pour l’enseignement des bases de la natation, afin de réduire les risques de noyade, ce qu’aucune autre installation aquatique ne peut permettre. Sur cette même lancée, nous jugeons qu’il est essentiel que les citoyens aient accès à un site d’apprentissage

et de pratique de la natation dans un rayon raisonnable à l’intérieur ou en périphérie de la

municipalité

C’est pourquoi, lorsque vient le temps d’envisager un projet d’installation aquatique, nous recommandons aux décideurs de prendre en considération l’ensemble des paramètres de leur milieu : besoins des citoyens, clientèles visées, ressources disponibles pour l’aménagement, l’exploitation et l’entretien, autres types d’installations aquatiques situées à proximité, activités aquatiques offertes aux citoyens dans la municipalité ou en périphérie, etc. afin de s’assurer que le type d’aménagement choisi sera le plus adéquat possible pour leur communauté

Si vous disposez d’un Plan directeur des parcs et espaces verts, il y a fort à parier qu’une grande partie de la réflexion est déjà réalisée.


En résumé, les élu.e.s sont déterminés à démolir la piscine Préville, vendre une partie du parc pour y installer un CPE et des Jeux d'eau.


C'est une très mauvaise décision. Oui au CPE localisé ailleurs et NON à la démolition de la piscine, la vente d'une partie du parc et l'installation de jeux d'eau.


316 vues1 commentaire