Les dons sont admissibles à un crédit d'impôt entre 75% et 85%. *Seuls les Lambertois(e)s peuvent contribuer.

top of page

4 villes et 4 réalités totalement différentes...

Dernière mise à jour : 26 sept. 2023


Les entrevues de François Laramée à TVRS, le jeudi 21 septembre 2023, avec les maires et mairesses de Boucherville, Brossard, St-Bruno et Saint-Lambert ont donné un aperçu des réalités locales.


À Boucherville, c'est la prospérité qui règne. Pas moins de 8 années sans hausse d'impôts au cours des 11 dernières années. La majeure partie des revenus fiscaux (60%) provient des taxes commerciales et industrielles. Les projets avancent avec une phase 1 complétée soit la construction d'un nouveau complexe sportif avec deux patinoires supplémentaires. La phase 2 a été réalisée soit un complexe aquatique, et maintenant, la phase 3 est en vue, avec un nouveau complexe multi-sport estimé à 40 millions de dollars.


À Brossard, on se trouve au septième ciel financier. Un excédent de 29,7 millions de dollars sur un budget de 212 millions de dollars en 2022 ! Le REM (Réseau express métropolitain) apporte des projets structurants et une effervescence économique remarquable à la ville, notamment avec le développement d'un nouveau centre-ville dans le secteur Panama. Brossard s'apprête également à construire un nouveau centre multi-générationnel, alors que la population de la ville devrait atteindre 100 000 habitants dans les deux prochaines années.


St-Bruno est également sur une lancée impressionnante. La municipalité acquiert le boisé du Tilleul pour le préserver, et les plans et devis d'un complexe sportif subventionné sont en cours pour une livraison en 2026. Les projets incluent également une patinoire couverte réfrigérée, des terrains de pickleball et de tennis, ainsi qu'un nouveau CPE pouvant accueillir 280 enfants sur le même site. À l'horizon 2024, St-Bruno verra un grand développement d'unités d'habitation aux Promenades St-Bruno, créant ainsi 3 000 nouvelles unités pour accueillir 6 000 résidents supplémentaires, avec 40 % d'espaces verts intégrés.


Quant à Saint-Lambert... que dire ? La situation financière ne s'améliore pas, et la mairesse scrute attentivement les dépenses mixtes et locales de l'agglomération. Il est vrai que la mairesse Catherine Fournier a dépensé 350 dollars en coiffure et maquillage pour sa préparation à la conférence de presse de Porter Airlines, ce qui a été codé comme dépenses mixtes. D'autres dépenses telles que les accroches-portes et l'inauguration d'une bibliothèque à Greenfield Park ont également été enregistrées comme dépenses mixtes.


La mairesse Mongrain n'offre aucuns projets structurants pour Saint-Lambert ou d'autres initiatives pendant cette entrevue. Elle se concentrera apparemment sur la surveillance des dépenses mixtes de Longueuil, une activité de surveillance qui ne devrait rien rapporter aux résidents de Saint-Lambert, car la ville n'a aucun contrôle sur ces dépenses mixtes au final. Les maires et mairesses des autres villes ne s'en plaignent pas trop car ils ont des dossiers pas mal plus importants à gérer.


Pour entendre de plus amples informations directement de la bouche de Mme Mongrain, la mairesse, il vous faudra écouter cette partie de l'entrevue.


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page